Sur ce site Internet, nous avons testé 4 marques pour encaisser de l'argent : Smile and Pay, iZettle, SumUp et myPOS. Chaque société présente un ou plusieurs terminaux de paiement pour mobile. On va retrouver les PocketSmile et MaxiSmile chez Smile and Pay, l'iZettle Reader 2, le SumUp Air, le SumUp 3G et nous avons testé deux produits chez myPOS : myPOS Mini et myPOS Combo.

Ces TPE ont de véritables atouts à faire valoir. Ils sont performants et répondent à un réel besoin. Nous en sommes pleinement satisfaits et nous apprécions beaucoup la qualité de ces produits.

Dans cet article, nous allons évoquer les forces et faiblesses de chaque produit et apporter quelques précisions sur les taux de commission et les frais mensuels.

Quatre marques pour des visions différentes

Ces quatre sociétés ne voient pas le marché de l'encaissement bancaire de la même manière :

  • iZettle et SumUp ont deux visions proches avec des produits et des services qui sont relativement similaires.
  • Smile and Pay se distingue de deux manières : l'entreprise présente deux offres différentes (Basic et Premium) et deux TPE complets. L'une de leurs caractéristiques est de proposer un taux de commission dégressif.
  • myPOS de son côté, impose la création d'un compte bancaire pour la souscription à l'un de ses produits. C'est une force comme une faiblesse.

Maintenant, allons étudier cela en détail avec les avantages et les inconvénients.

SumUp et iZettle : deux visions (vraiment) similaires

Ce sont deux entreprises qui sont quasiment leaders sur le marché. Elles présentent des aspects très proches comme :

  • Un coût à l'achat identique (19€HT pendant certaines périodes),
  • Deux boîtiers qui sont relativement proches au niveau de la conception,
  • Deux boîtiers qui se concurrencent véritablement entre l'iZettle Reader 2 et le SumUp Air,
  • Un taux de commission identique,
  • Des fonctionnalités avancées similaires.

Les deux différences qui permettent de les distinguer sont :

  • iZettle va proposer une application mobile très complète et intuitive. Elle est agréable à utiliser au quotidien.
  • SumUp est une entreprise qui vend deux terminaux de paiement que sont le SumUp Air et le SumUp 3G. Ce dernier est entièrement autonome et peut fonctionner sans smartphone, au contraire du SumUp Air (et de l'iZettle Reader 2). Une carte SIM est préinstallée ce qui permet à l'utilisateur de l'utiliser où il le veut, tant qu'il y a du réseau.

Ces deux entreprises sont présentes sur le marché depuis presque 10 ans et bénéficient de soutiens remarquables. Paypal pour iZettle (qui l'a racheté pour la modique somme de 2,2 milliards de dollars). BBVA Ventures et American Express sont des partenaires de choix pour SumUp.

Smile and Pay : une vision “à la française” ?

La société Smile and Pay est plus récente et a vu le jour en janvier 2015. Les locaux sont situés dans la région parisienne et les employés sont tous français. C'est une entreprise qui est arrivée plus tard sur le marché. Elle est débordante d'ambitions et désire reprendre le contrôle de ce marché. En effet, elle veut titiller iZettle et SumUp.

Les aspects techniques sont :

  • Deux offres Basic et Premium pour mieux gérer les taux de commission.
  • Deux terminaux de paiement : le PocketSmile pour concurrencer l'iZettle Reader 2 et le SumUp Air et le MaxiSmile pour concurrencer les TPE classiques des banques grâce à son imprimante intégrée.
  • Un taux de commission dégressif.
  • Compatible avec la caisse enregistreuse éditée par la SAS Lundi Matin (la RoverCash).
  • Solution entièrement française.

Comme pour la grande majorité des TPE que nous avons testés, il n'est pas possible d'encaisser de l'argent dans un pays étranger.

myPOS : le concurrent à l'international

myPOS se distingue des autres entreprises avec la création d'un compte bancaire obligatoire et ses multiples produits disponibles à la vente. Ses caractéristiques sont :

  • La création d'un compte bancaire avec un IBAN étranger,
  • Des frais de virements SEPA importants (pour les envoyer sur son compte bancaire professionnel par exemple),
  • Une application mobile très complète qui permet de gérer facilement l'argent encaissé,
  • Encaisser de l'argent partout en Europe,
  • Des délais de réception d'argent très courts puisqu'il n'y a pas de versement à effectuer pour l'envoyer sur son compte bancaire. Tout est centralisé sur le compte professionnel de myPOS.

Lire aussi nos comparateurs pour vous aider à choisir votre terminal de paiement :

Comparatif terminal de paiement pour mobile
TOP 3 des meilleurs terminaux de paiement

Les frais et les taux de commission pour ces quatre entreprises

iZettle, SumUp et myPOS sont les trois sociétés qui vont proposer des taux de commission fixes à 1,75%. Dans le cadre de myPOS, on attire votre attention, car ce taux peut varier d'un pays à un autre. En proposant ce taux, ils ont l'assurance de pouvoir séduire les petites entreprises qui débutent ou qui ne génèrent pas de gros chiffre d'affaires au mois.

Smile and Pay voit le taux de commission différemment. Ils ont mis en place un taux dégressif. C'est-à-dire qu'il démarre à 2%HT et peut atteindre les 1,2%HT. De 100 à 3 300€ de chiffre d'affaires au mois, il n'est pas judicieux de choisir cette offre, car la concurrence propose des taux plus qu'attractifs. En revanche, dès 3400€, le taux passe à 1,73% pour atteindre 1,2% à 10 000€. C'est la partie la plus intéressante. Si vous avez plus de 10 000€ de CA au mois, alors, optez pour une offre sur-mesure de chez Smile and Pay, vous ne serez pas déçus.

Concernant l'abonnement et la durée d'engagement, il n'y en a pas. Seule l'offre Premium nécessite un abonnement mensuel, mais c'est au cas par cas.

SumUp, Smile and Pay, iZettle et myPOS ont beaucoup de qualités. Leurs frais et les taux de commission proposés sont résolument attractifs ! Il serait dommage de passer à côté…