Les professionnels de la santé sont à la recherche d’une solution efficace et performante pour gérer les prestations médicales.

Rappelez-vous, pendant un temps, les médecins n’acceptaient que les chèques ou l’espèce, plutôt que la carte bancaire. Ou alors, ils ne proposaient que très peu de service à domicile, en raison d’impayés.

Désormais, cette époque est révolue. Les chèques sont en voie de disparition. Les nouvelles générations qui ne jurent par leurs smartphones et les applications innovantes veulent des solutions rapides et fiables.

Dans cet article, nous allons évoquer les professionnels de santé et les solutions qui existent.

Les professionnels de santé doivent se faire payer

Comme on l’a vu en introduction, le chèque est porté disparu. L’espèce est beaucoup moins utilisée qu’avant en raison de vols de caisses récurrents. Le paiement qui rassure tout le monde est la carte bancaire. Pourquoi ?

  • C’est une preuve que le client possède les fonds, car si ce n’est pas le cas, la transaction n’aura pas lieu et vous éviterez un impayé.
  • C’est plus discret et personne ne sait combien d’argent il y a sur le compte courant relié à la carte bancaire.
  • En cas de vol de la carte bancaire, le voleur ne pourra pas en faire grand-chose : les paiements sur Internet sont souvent reliés à une double authentification, il ne peut pas aller payer dans un commerce physique en raison d’absence du code bancaire, et même s’il l’a, il serait vite tracé. Avec les caméras de surveillance et autres smartphones qui pullulent à l’heure actuelle, il aurait beaucoup de difficultés à fuir.

Les professions médicales qui vont avoir besoin d’être payées sont les médecins (spécialistes et généralistes), les infirmiers, les dentistes, les kinésithérapeutes, etc. En faisant le choix d’opter pour un terminal de paiement électronique (TPE), ils s’assurent de pouvoir accepter plus de clients (il existe des clients qui refuseront de voir un médecin en raison de son mode de paiement !).

Le métier médical évolue dans son ensemble. Avec une solution de paiement moderne et mobile, le professionnel peut sortir de son cabinet pour exercer au domicile des patients.

Qu’en est-il de la carte vitale ?

Est-ce qu’il existe des terminaux de paiement électroniques qui peuvent à la fois encaisser de l’argent et transmettre les informations à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie ?

Oui, ça existe ! Trois solutions sont disponibles sur le marché :

  1. Une solution classique qui s’adresse aux personnes qui n’exercent qu’à leur cabinet. Dans ce cas, le TPE est connecté au PC.
  2. Une solution nomade qui est pensée pour les professionnels de la santé qui vont se rendre aux domiciles des patients pour exercer. On pense aux infirmières, aux kinés, aux médecins de garde… L’appareil se content de stocker toutes les informations, puis une fois de retour au cabinet ou à la maison, une simple connexion à l’ordinateur suffit pour tout envoyer à l’Assurance Maladie.
  3. Une solution plus complète qui permet de se détacher du PC. La télétransmission se fait par le biais d’une carte SIM et qui rend le médecin totalement autonome.

Toutes ces solutions permettent de répondre à une grande problématique des acteurs de la santé. Et c’est une excellente nouvelle !