Tous les points de vente, ou presque, ont besoin d’un terminal de paiement. Celui-ci peut se présenter sous différentes formes.

Le terminal de paiement est un accessoire qui permet d’accepter plus facilement tous les paiements par carte bancaire. Certains TPE (Terminal de Paiement Électronique) sont fixes et d’autres sont mobiles.
Dans cet article, nous allons vous présenter simplement le fonctionnement d’un tel appareil. Vous y découvrirez le parcours de l’argent quand le TPE est utilisé.

Le parcours de l’argent sur le Terminal de Paiement Électronique

Comme tout commerçant, vous allez vous rémunérer avec de l’argent. Quel chemin va suivre ce moyen de paiement ?

  • L’encaissement,
  • Une demande d’autorisation à la banque,
  • Conserver la transaction,
  • Collecter toutes les informations,
  • Fin du parcours et résultat du paiement.

Voyons plus en détail chacune de ces actions.

L’encaissement

Quand le client décide de payer par carte bancaire, vous allez sortir votre terminal de paiement électronique. Vous entrez le montant à payer. Par la suite, le client a le choix. En 2019, les solutions pour payer par carte bancaire sont plus nombreuses afin de lutter contre la fraude.

  • Le client peut payer de manière classique, en mettant sa carte dans le terminal de paiement. Il devra entrer son code par la suite.
  • Le client peut payer, des petits montants, par la carte sans contact. Il a juste à apposer sa carte sur le TPE (si celui-ci est compatible) et la transaction se fait.
  • Le client peut payer avec son smartphone ou sa montre connectée. C’est le cas avec Apple Pay ou Google Pay. Avec la technologie NFC, l’utilisateur n’a plus qu’à apposer sa montre sur le terminal de paiement électronique, et c’est tout. C’est entièrement sécurisé.
  • En disposant des bons logiciels, vous pourrez accepter les paiements avec American Express, une carte bancaire américaine. Très pratique si vous avez un public et une audience américaine.
  • Enfin, vous pourrez, toujours en disposant des bons logiciels dans votre TPE, autoriser le paiement en plusieurs fois, accepter des acomptes pour des services de location, etc.

Ce ne sont pas des étapes de paiement propres aux TPE, ils existent aussi sur les versions classiques.

Les autorisations

Quand le client utilise un moyen de paiement par carte, il peut y avoir des autorisations, pour plusieurs raisons :

  • Par sécurité, si votre banque voit un paiement supérieur au montant de base, elle va interroger l’autre banque pour limiter les impayés.
  • Avec une carte étrangère, c’est pour s’assurer que le client possède bien les fonds. C’est une demande systématique.
  • De temps en temps, en fonction du nombre de clients et de paiement, il peut y avoir des demandes d’autorisations qui se mettent en place.

Ces autorisations sont une bonne chose : elles vous protègent de la fraude.

La conservation des paiements

Tout au long de la journée, il peut y avoir plusieurs paiements. Dans ce cas, le TPE va les stocker et attendre la phase de télécollecte.

La télécollecte

C’est le moment que vous aurez décidé, une fois par jour, par semaine, ou selon la fréquence désirée, où vous allez autoriser les vérifications concernant les paiements.
C’est une vision très simpliste de la télécollecte qui s’avère être plus complexe.

Fin du parcours

La fin du parcours passe par la passerelle monétique. C’est un gage de sécurité qui permet d’assurer que l’argent récolté arrivera sur les bons comptes bancaires à travers divers serveurs.

Le fonctionnement d’un terminal de paiement électronique exposé ci-dessus se résume, en partie, au parcours de l’argent. C’eest très simpliste et permet de comprendre les grandes étapes du parcours dès le paiement par carte bancaire sur un TPE. Une fois que le paiement est accepté, le TPE permet de gérer l’envoi d’un reçu en toute quiétude.