Quelle formation en gestion pour auto-entrepreneur choisir ?

Pour développer au mieux son entreprise, il est recommandé de suivre une formation en gestion pour auto-entrepreneur. Toutefois, il est important de choisir la meilleure formation, afin d’obtenir les compétences de gestion nécessaires. Découvrez ici les meilleures formations de gestion pour auto-entrepreneur à suivre, avec en bonus des astuces pour financer sa formation.

Formation en gestion pour auto-entrepreneur : quel intérêt ?

Le statut d’auto-entrepreneur est un régime simplifié de création d’entreprise. Les formalités de création sont donc nettement simplifiées, au même titre que les procédures fiscales et sociales. Toutefois, cela peut paraître difficile pour un débutant.

Pourquoi suivre une formation de gestion pour auto-entrepreneur ?

Les professions artisanales, commerciales et libérales sont celles qui sont exercées en auto-entreprise. À condition de remplir quelques critères, tout le monde peut devenir auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur). Cependant, il est important d’avoir les qualifications requises pour gérer convenablement son entreprise et assurer son développement.

C’est la raison pour laquelle, il est recommandé de suivre une formation en gestion pour auto-entrepreneur. Que vous soyez déjà installé ou en cours d’installation, cette formation vous permet de maîtriser tous les aspects du régime de l’auto-entreprise. Ainsi, il devient possible d’anticiper les risques, en exploitant au mieux tous les avantages que ce statut juridique offre.

Quelles compétences avoir pour gérer une auto-entreprise ?

Afin de gérer au mieux sa micro-entreprise, il est recommandé d’avoir des compétences :

  • En comptabilité ;
  • En administration d’entreprise ;
  • En gestion des ressources humaines.

Par exemple, en matière de comptabilité, l’auto-entrepreneur doit pouvoir gérer son compte bancaire et connaître à quels types de prestations correspondent ses activités. De plus, il faut qu’il ait une certaine maîtrise des règles de facturation avec et sans franchise de TVA.

Aussi, il faut rappeler que pour le régime de l’auto-entreprise, le chiffre d’affaires doit être inférieur à un seuil pré-défini. Pour cela, le micro-entrepreneur doit pouvoir évaluer son chiffre d’affaires, ainsi que le seuil de ce dernier, afin de rester dans les marges.

Optez pour un Stage de Préparation à l’Installation (SPI)

Autrefois, le SPI était une formation obligatoire pour les créateurs d’une entreprise artisanale. Elle était facultative pour les activités libérales et les commerçants. Depuis le 24 mai 2019, le SPI est devenu facultatif pour tous les futurs chefs d’entreprise qu’ils soient artisans, commerçants ou en activité libérale.

Toutefois, même s’il n’est plus obligatoire, il est important de ne pas le négliger, car il permet d’acquérir les compétences nécessaires pour gérer une entreprise. Organisée par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA), cette formation permet d’avoir des informations liées à :

  • Le régime fiscal (TVA) ;
  • La structure juridique de l’entreprise ;
  • La micro-entreprise et son environnement ;
  • La gestion de l’entreprise sur le plan financier (compte de résultat) ;
  • Le statut social (couverture sociale, statut du travailleur non salarié…).

Pour suivre un SPI, il faut prévoir en moyenne 194 € pour une durée de formation de 30 heures réparties sur cinq jours (une semaine en règle générale).

Suivez la formation des micro-entrepreneurs de la FNAE

La Fédération Nationale des auto-entrepreneurs et microentrepreneurs (FNAE) est un organisme dont l’objectif est de défendre et d’accompagner les auto-entrepreneurs. Pour cela, elle organise des formations à distance ou en présentiel afin de renforcer le savoir-faire de ces derniers en matière de gestion.

Au cours de deux journées (14 heures) de formation en visioconférence, cette formation aborde toutes les règles du régime de l'auto-entrepreneuriat. La FNAE propose également un MOOC (Massive Open Online Course) sous forme de questions interactives. Ces formations renseignent notamment sur :

  • La gestion de la TVA ;
  • Les obligations fiscales ;
  • Les modes de règlement :
  • Les obligations bancaires.

Il faut noter que les formations proposées répondent aux meilleures exigences de qualité. La formation en visioconférence est facturée à 700 € et le MOOC à 250 €.

Utiliser son CPF Auto-entrepreneur pour financer sa formation en gestion pour auto-entrepreneur

En tant qu’auto-entrepreneur, il est possible de financer facilement ses formations. Pour cela, vous pouvez utiliser votre CPF (Contribution à la Formation Professionnelle). Il s’agit d’un outil de financement public de formation continue.

En effet, le CFE (Centre de Formalité des Entreprises) dont dépend l’activité du micro-entrepreneur communique à ce dernier le montant à payer pour ses cotisations sociales et pour sa CFP. Toutefois, il doit au préalable déclarer son chiffre d’affaires chaque mois ou chaque trimestre.

En réglant cette contribution, l’auto-entrepreneur a droit à la formation professionnelle continue. Alors, pour s’inscrire à une formation, il suffit de se rendre sur son compte de formation, de vérifier son éligibilité, de choisir sa formation et de s’inscrire.

En outre, il existe d’autres organismes capables de vous apporter une aide partielle ou totale pour le financement de votre formation en gestion pour auto-entrepreneur. Il s’agit, entre autres, de :

  • Le programme AIF (Aide individuelle à la formation) de Pôle Emploi ;
  • Le FAFCEA (Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprise Artisanale) ;
  • Les Caisses Métiers.

Renseignez-vous auprès de ces différents organismes afin d'évaluer les conditions d'éligibilité imposées par chacun d'eux.